Une superbe aventure : créer l'univers graphique d'un jeu de plateau. Le principe, un plateau dépliant avec quatre rabats (défini par le client), avait l'avantage de ressembler à l'organisation du musée : une salle centrale autour de laquelle s'articulent quatre espaces. J'ai donc imaginé un parcours comme on pourrait le faire comme quand on déambule dans un musée, en passant d'une œuvre à l'autre (comme je n'ai jamais aimé le côté psycho-rigide des parcours de certains jeux, je me suis fait plaisir !).
Après une fabrication un tantinet ubuesque (pour la première fois de ma carrière, j'ai dû livrer un fichier... vide !) et dense (le plateau, un livret de 170 pages, 750 cartes recto-verso, diverses boites, les pions, etc.), il a fallu patienter 3 bons mois, histoire que des petites mains chinoises fabriquent tout ça et que le résultat arrive par bateau. Oui, en Chine, mais c'est uniquement parce qu'aucun imprimeur en France (et même en Europe) ne sait, parait-il, fabriquer ça.
En tout cas, je n'imaginais pas quel plaisir on éprouve à travailler avec tout ces chefs-d'œuvres !